Construction de réseaux et de maison

Construction de réseaux et de maison, réhabilitation, ravalement et démolition

Le BTP est un terme large qui englobe toutes les activités de construction de bâtiments et infrastructures publiques et privées.

Prenons par exemple le cas de la construction d’un pavillon : il faut intégrer dans les plans, la construction de réseaux et bien d’autres aspects.

En effet, les habitations dispose d’un réseau souterrain destiné à alimenter en énergie et à évacuer les eaux usées.

C’est pour cette raison qu’il est important d’inclure les plans du réseau avant d’entreprendre l’élévation de votre habitation.

Ces travaux peuvent nécessiter un lourd budget si vous ne savez pas comment vous y prendre.

D’abord, il faut connaître les canalisations à prévoir afin de tout inclure dans le plan de construction.

Dans cet article, vous allez découvrir toutes les informations importantes qu’il vous faut savoir à propos du BTP.

Ainsi, les tâches essentielles à réaliser au cours des travaux de construction ou de réhabilitation n’auront plus aucun secret pour vous.

Il en sera de même en ce qui concerne la peinture de bâtiment ou le ravalement.

plan-maison

 

Les premières étapes de la construction d’une maison

La construction de maison requiert quelques étapes qui sont très importantes avant le démarrage des grands travaux.

Même si vous disposez d’un titre de propriété, ce document ne certifie pas les limites réelles de votre terrain, encore moins sa superficie.

C’est pour cela que la première étape du processus de construction consiste à faire le bornage de votre terrain.

Alors, il faut faire appel à un géomètre expert qui se chargera de prendre les mesures réelles et d’établir avec certitude la superficie de votre terrain.
Dès que vous disposez des dimensions réelles, vous pouvez faire appel à votre entrepreneur ou constructeur pour faire exécuter le plan de construction que vous avez prévu.

L’étape suivante du processus est appelé le terrassement.

Elle consiste à détremper le sol afin d’obtenir un sol sec pour faciliter la tâche au terrassier.

Ce dernier a pour rôle de préparer le terrain à la construction en creusant le sol pour le passage des canalisations (eaux, gaz, internet, électricité et eaux usées) et faire un nivellement du terrain. C’est au cours de cette étape que se réalise la construction de réseaux.

Construction de réseaux : Qu’est-ce que c’est ?

Dans le domaine des bâtiments travaux publics (BTP), le terme VRD signifie voirie et Réseaux Divers.

Il est employé pour désigner l’ensemble des trafics d’alimentation des habitations et aussi des voies de circulation.

Le réseau inclut donc le réseau électrique, l’eau, le gaz, Internet, mais aussi et surtout les réseaux d’évacuation des eaux usées.

Ces drainages sont généralement enterrés selon certaines réglementations précises en ce qui concerne la profondeur, les matériaux et l’espacement des tuyaux.

En effet, il existe des réseaux publics dédiés à l’alimentation en eau, électricité etc.

par lesquels l’État et/ou les entreprises privées fournissent l’énergie à votre habitation. Par ailleurs, d’autres canaux sont employés aux fins d’évacuation des eaux usées de votre demeure.

C’est pour cette raison que la construction de maison commence par le raccordement de votre habitation aux VDR.

Les étapes de la construction de réseaux

Nous parlions tout à l’heure du raccordement de votre terrain aux trafics publics d’alimentation et d’évacuation.

C’est toute une procédure. Tous les réseaux d’alimentation passent par une tranchée de 0,50 mètre de diamètre.

Pour cela, on se sert souvent des engins de terrassement pour creuser la tranchée, dont la longueur dépend de l’éloignement de votre habitation du point de raccordement le plus proche.

La deuxième étape consiste à poser les tuyaux de drainage.

Cette étape de la pose requiert le respect d’une procédure très stricte.

La réglementation en vigueur exige une tranchée d’une profondeur de 0.90 m à 1,20 m.

C’est à cette profondeur que le tuyau d’évacuation sera placé sur un lit de sable et de gravier fin.
Ensuite, il faut procéder à la pose des tuyaux d’alimentation d’eau, d’électricité et de téléphone à une profondeur respective de 0,80 à 1m pour l’eau, 0,50 à 0,60 m pour l’électricité et 0,30 à 0,50m pour le téléphone et Internet.

Par ailleurs, le tuyau d’alimentation du gaz est enterré à la même profondeur que le réseau Téléphonique.

Cependant, il est pour sa part placé dans la tranchée, à l’opposé des autres installations.

Dans tous les cas, il est important de souligner que cette étape de la construction de réseaux peut entraîner des coûts supplémentaires.

construction maison

Construction de Maison

Construction de maison : Le reste des grands travaux

Maintenant que les différentes canalisations ont été installées et que l’étape de la construction de réseaux est terminée,

le constructeur passera aux autres étapes qui sont importantes les unes que les autres.

Nous avons entre autres.

Le drainage

Cette étape consiste à prévenir le terrain des risques d’infiltration, d’humidité et de condensation.

Pour ce faire, on procède à l’évacuation de l’eau du sol.

C’est une étape très importante à prévoir si vous allez construire un sous-sol.

La fondation

La base de toute construction réside dans la qualité de sa fondation.

C’est donc une étape sensible dans le processus de la construction de maison et en BTP.

En effet, une fondation bien réalisée va permettre d’éviter les risques d’affaissement du sol, car elle doit garantir une répartition normale des poids du bâtiment.

En fonction du type de sol, l’entrepreneur va donc choisir parmi le type de fondation pour lequel il faut opter.

Les fondations peuvent être:

  • Superficielles: pratiquées sur les sols très stables ;
  • Semi-profondes: lorsqu’il faut descendre jusqu’à 5 mètres de profondeur pour garantir la stabilité de la maison ;
  • Profondes : descendent à plus de 6 mètres de profondeur. Ce sont les normes requises pour assurer une construction solide.

Le soubassement

Il existe trois formes de soubassement. Et, c’est en fonction de la forme du terrain que l’on choisit le type de soubassement.

Le chaussé tout au sol est la solution qui convient pour les terrains plats et suffisamment réguliers.

Le second type de soubassement est le vide sanitaire.

On peut faire recours à cela lorsque le rez-de-chaussée est élevé par rapport au sol.

Cette solution adaptée aux terrains irréguliers, en pente ou qui présentent des risques d’inondation.

Le troisième type de soubassement est le sous-sol.

Il consiste à creuser le sol en vue de créer un étage à la maison.

Cette solution permet d’augmenter la surface de votre maison.

Le dallage

Au cours de la construction de maison en BTP, l’une des dernières étapes, c’est bien sûr le dallage.

Après avoir installé le revêtement, le constructeur va entreprendre la pose de larges plaques de bétons sur lesquelles il peut ajouter une couche supplémentaire de chape.

Le dallage constitue le plancher de votre maison.
Installation des murs, portes et fenêtres
C’est le maçon qui se charge de cette étape de la construction. Son travail consiste à poser les fondations et à construire les murs extérieurs qui sont les murs porteurs des portes et fenêtres.

La charpente

Il s’agit du toit de votre maison.

En effet, c’est la charpente qui supporte la couverture de la construction.

Cette étape est assurée par le charpentier qui met en place toute la charpente nécessaire à l’installation.

Il peut aussi construire les escaliers, mais nous y reviendrons.

Après le travail du charpentier, le couvreur viendra poser les tuiles, les ardoises et aussi les gouttières pour l’évacuation des eaux de pluies.

One thought on “Construction de réseaux et de maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *